Signes avant coureurs

Jean-Pierre Coubret et Patrice Sordo


De ville étape en ville étape, les organisateurs du Tour de France, déroulent leur programme bien huilé. La caravane publicitaire précède un incessant cortège de véhicules qui défilent au son des klaxons et des hélicos, conduisant échappées et pelotons vers la ligne d’arrivée, le podium et les plateaux télé.

Mais, lorsqu’on lève la tête du guidon, qu’on laisse traîner son regard sur le bas-côté, on se rend compte que le spectacle n’est pas forcément dans le feu des projecteurs. La ferveur populaire que suscite la manifestation est impressionnante. Une foule immense et colorée, venue de tous pays, attend de longues heures, agglutinée sur le bord des routes du Tour.

Les concentrations de tentes et camping-cars métamorphosent les cols de montagne en villages improvisés dont les habitants se transforment en hommes-sandwichs dès le passage de la caravane et sa grande distribution. Ici, les passionnés de cyclisme côtoient les sportifs du dimanche. Les fêtards, pour qui la Grande Boucle n’est que prétexte, trinquent avec les excentriques qui caressent l’espoir d’attirer l’oeil des médias.

Le temps d’une journée où tout semble permis, acteurs d’un jour et simples spectateurs cohabitent pour participer à cette fête. Jeunes et moins jeunes se prêtent au jeu et de l’ensemble émane une atmosphère cocasse et déjantée.

Cliquer pour découvrir les premières pages du livre :

Livre broché, 21x24cm, 60 pages
ISBN 978-2-9546228-0-4
Prix 20 € + 6 € de frais de port